Communauté d'agglo de Brive


Le territoire positive

Dans la logique du sommet de la Terre de Rio et du Grenelle de l’Environnement et de la COP21, l’Agglo intègre dans l’ensemble de ses politiques le principe de développement durable qui concilie l’économie, l’environnement et le social.

L’Agglo de Brive a affirmé son engagement en matière de développement durable en validant son Plan Climat Energie Territorial (PCET) à la fois pour son patrimoine, ses services et son territoire.

Depuis février 2015, l’Agglo de Brive est lauréate de l’appel à manifestation d’intérêt « territoire à énergie positive pour la croissance verte » qui met en lumière les actions portées dans le cadre du PCET. La priorité est d’accélérer les économies d’énergie, le développement des énergies renouvelables et l’émergence d’une société bas carbone. L’objectif est de tendre à un équilibre entre la consommation énergétique et les productions locales.

Plusieurs actions sont ainsi réalisées.

Sensibilisation à l'éco-conduite

L’Agglo de Brive sensibilise ses agents aux gestes de l’éco-conduite, qui est une technique à la fois écologique et économique. Elle permet de réduire de manière significative la consommation de carburant, les émission de CO² et l’usure prématurée du véhicules.

Une conduite plus adaptée permet aussi, sans allonger les temps de parcours, d’améliorer le confort et la sécurité des conducteurs, des passagers et des marchandises transportées.

Ainsi, la formation à l’éco-conduite aide à promouvoir une conduite sûre, économique et responsable vis-à-vis de l’environnement

Création d'une micro centrale hydroélectrique sur le barrage de la Couze

Le barrage de la Couze, situé sur la commune de Sainte-Féréole, a pour vocation l’alimentation en eau brute de la station de traitement des eaux de Saint-Germain à Brive.

L’Agglo de Brive a construit une micro centrale hydroélectrique, afin de turbiner les volumes excédentaires non prélevés pour les besoins d’alimentation en eaux brutes.

L’énergie produite équivaut à la consommation de 80 à 100 habitations particulières.